Microbiote, Paléo, Cuisine saine : Questions à Amélie du restaurant « Sauvage » (recette inside)

Il y a quelques semaines, nous avons été partenaires d’un événement qui s’est déroulé au Restaurant Montpelliérain Cuisine Sauvage, qui invitait THE Marion Kaplan, naturopathe de son état pour tenir une conférence sur l’alimentation Paléo… On a donc posé quelques questions à Amélie, la Cheffe, pour discuter de cette thématique passionnante.

Elle va donc nous expliquer pourquoi et comment se tourner vers l’alimentation paléo, ce qu’est le microbiote et pourquoi c’est très important d’en prendre soin ! Vastes questions (l’article est long, alors on vous conseille de vous préparer un petit thé, voire un kéfir pour en profiter!) – Bonne lecture!

Q : Hello Amélie, merci de répondre à mes questions 😊

Peux-tu me donner quelques infos sur toi, ton projet et la création de celui-ci pour que je puisse faire une petite intro / présentation ?


R : Le nom de mon restaurant parle de lui-même : Sauvage.

Sauvage c’est un mode de vie qui m’habite depuis mon enfance. J’ai grandi dans les Vosges au milieu de la forêt, entre le jardin biologique de mon Papa et les cueillettes de baies, champignons et herbes avec ma mamie.

A l’étage de la salle de mouvement naturel Wolf Movement nous préparons chaque jour des lunchbox élaborées avec des produits frais de qualité, bio et/ou locaux. Un lieu de vie cosy pour prendre soin de sa santé.

Sauvage, c’est également des cours de cuisine. Il est essentiel pour nous de promouvoir l’agriculture locale et biologique lors de nos événements (atelier cuisine à la vapeur douce et autres modes de cuisson pour éviter au maximum la détérioration des aliments utilisés comme la deshydratation, découverte des cinq sens autour de la cuisine etc.).

Plus que de la cuisine saine, c’est le mode de vie paléo que je vous propose. Se nourrir avec bon sens tout simplement.

Nous avons très peu évolués génétiquement parlant et pourtant nos modes de vie se sont considérablement industrialisés! Nous souhaitons donc agir à ce niveau pour vous proposer chaque jour le meilleur de l’alimentation.

Enfin Sauvage c’est également un service de traiteur sur-mesure pour tous vos événements. Avec toujours en tête faire du bien à votre corps et votre esprit en prenant soin de votre microbiote.

Pour nous manger sainement c’est :

  • 80% de végétaux, oléagineux & plantes sauvages biologiques
  • 20% d’oeufs, viandes biologiques (toujours), poissons (riches en oméga 3)
Cru et de saison : le credo de Cuisine Sauvage

En santé et en alimentation tout est question d’équilibre!

Avec Sauvage, je souhaite revenir aux fondements de l’alimentation naturelle loin de l’industrialisation et de nos modes de vie sédentarisés.

Une cuisine réchauffante et apaisante, pleine de peps et surtout qui a du sens !


Q : Tu proposes dans ton restaurant une cuisine Eco-responsable : est-ce que tu peux me dire ce que c’est pour toi, que cuisiner Eco-responsable ?

R : Sauvage s’inscrit dans une démarche éco-responsable basé sur un objectif de « zéro déchet ». Ainsi nous actionnons différents leviers pour remplir cette mission 😉

  • Compostage de toutes nos matières organiques
  • Nous offrons une réduction de 0,50€  à tous les clients qui viennent avec leurs propres contenants / L’association Montpellier Zéro Déchet nous a d’ailleurs remis leur macaron restaurant « zéro déchet »
  • Nous travaillons uniquement à la commande,  ainsi nous réduisons nos déchets. Chaque client a jusqu’à 11h pour réserver sa lunchbox du jour, ainsi un plat réalisé sera forcément un plat vendu !
  • En association avec la start up montpelliéraine Loopeat, nous proposons un système de consigne pour toute personne qui ne peut pas venir avec leur contenant.
  • Enfin cuisiner éco-responsable c’est choisir des produits de qualité, bio/locaux mais ça c’est ta prochaine question 😉

Q : Comment faites-vous pour proposer des fruits et légumes locaux?

R : Consommer local c’est respecter l’environnement. En favorisant des circuits courts vous participer à l’économie locale, vous réduisez votre empreinte carbone. Consommez local c’est donc un engagement fort & indispensable pour continuer à vivre sur notre planète. L’idéal reste de consommer local & biologique, par exemple pour le restaurant nous avons créés un partenariat avec la Croix Rouge Française qui aide les personnes en difficultés sociales à se réinsérer dans la société comme cultiver les légumes que nous proposons à nos clients ! Une belle initiative qui nous permet de participer à l’économie locale & bio.


Q : Tu peux m’expliquer en quoi consiste l’alimentation paléo et les avantages que cela présente ?

R : L’alimentation paléo est une alimentation calquée sur l’alimentation de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs. A l’ère paléolithique pas question d’avoir de la viande à profusion ou de sélectionner ses fruits & légumes, nos ancêtres consommaient ce qu’ils trouvaient !

Depuis cet ère nos gènes ont évolué que de 0,02% or notre manière de nous alimenter s’est complétement industrialisée

Je considère la cuisine paléo comme une cuisine de bon sens, c’est à dire réalisée avec des produits biologiques, locaux, gourmands, de saison, faits maison, sans produits industriels. Bien plus qu’une alimentation, c’est un mode vie : allier l’alimentation à une activité physique naturelle (comme le mouvement naturel que je pratique avec Wolf Movement) vous permettra un sommeil réparateur, un bien-être quotidien et une énergie. C’est l’alimentation adaptée à nos gènes !

Sain, mais gourmand!

Q : As-tu une petite recette sympa (et végane!) pour que l’on teste ça ?

R : Pour cet été je ferai bien un taboulé de chou fleur!!!

Ingrédients :


  • 1 beau chou fleur
  • 1 poignée de baies de goji
  • 1 poignée de noisettes concassées
  • 1 poignée d’amandes concassées
  • 1 poignée de noix de macadamia concassées
  • 1⁄2 bouquet de coriandre
  • 4 c. à s. d’Huile d’olive
  • 4 c. à s. d’Huile de lin
  • 1 c. à c. de Cumin en poudre
  • 2 c. à c. de Curcuma en poudre
  • 3 pincées de fleur de sel
  • 1 pamplemousse
  • 1 orange sanguine
  1. Mixez le chou fleur au mixeur
  2. Essorez le chou fleur dans un torchon propre
  3. Versez le chou fleur essoré dans un grand saladier
  4. Découper les agrumes en cubes grossiers pour garder de la mâche
  5. Ajoutez l’ensemble des aliments
  6. Assaisonnez & Mélangez
  7. Dégustez !!!

J’adore l’accompagner d’une gaufre au curcuma & un guacamole au gingembre


Q : Pour des questions de goût ou de système digestifs sensibles, on ne peut pas toujours tout miser sur le paléo : tu as des idées pour cuire ses aliments en préservant un maximum de nutriments? 

R : L’alimentation paléo est un véritable mode de vie qui consiste aussi bien à choisir des produits de qualité, biologiques/locaux avec un faible impact environnemental donc & à préserver les nutriments de ses aliments en les cuisant à basse température ! Pour cela j’utilise le Vitaliseur de Marion qui pour moi est un outil indispensable au quotidien toutes les recettes que je crée passe par la cuisson à 95°C pour garder un produit sain, plein de vitamines/enzymes/minéraux…

En plus du vitaliseur, j’aime déshydrater les aliments pour réaliser des crackers, des fruits ou légumes séchées. Enfin j’utilise chaque jour un extracteur de jus de la marque Kuvings (acheté sur https://www.crudijus.fr ) qui permet de faire des jus, des smoothie & des sorbets tout en préservant tous les nutriments des fruits & légumes utilisés c’est génial !!!


Q : Parle-nous du lien santé / système digestif!

R : C’est un vaste sujet que je creuse chaque samedi lors de mes ateliers cuisine avec mon amie Laetitia Delaunay, naturopathe iridologue. Je vais te faire un résumé qui parlera à tous pour une meilleure compréhension. (Oui!!!)

Le rôle de notre système digestif :


  • se charge de décomposer les aliments pour que l’ organisme puisse absorber les nutriments et l’énergie qu’ils renferment
  • Élimine les déchets inutiles
  • Participe aussi à l’ immunité (les cellules qui tapissent le tractus intestinal = tube digestif supérieur et intestins / protègent le corps contre les invasions bactériennes et virales qui pourraient nous rendre malade).

Le cerveau et le système digestif :

  • Communiquent en permanence
  • Le rôle de notre « deuxième cerveau » est d’alerter le « premier cerveau » si vous avez mangé un mauvais aliment et contrôle votre humeur et votre satiété. Plus de 200 millions de neurones le tapissent et environ 80 % de notre système immunitaire y est localisé. (n.d.l.r. pour plus d’infos à ce sujet, on vous conseille la lecture du fameux Charme discret de l’intestin)
Les graines germées sont le trésor nutritionnel de la cuisine saine

Les indispensables du bien-être digestif : Mais comment nourrir ce qu’on appelle notre système digestif ?  Avec une alimentation adaptée à nos gènes donc paléo, riche en nutriments, riche en fibres, tout ceci mixée avec une activité physique intense.

Le tube digestif abrite des dizaines de milliards de micro-organismes de milliers de types différents. Ensemble, ces colonies bactériennes forment ce que l’on appelle parfois le « microbiote ».


Q : A quoi servent les bactéries du microbiote?

  • R : extraire les nutriments des aliments que vous consommez
  • participe à la production de certaines vitamines et protègent le tube digestif en repoussant les mauvaises bactéries     
  • Influence sur notre mémoire, nos humeurs ou encore notre poids de forme

Pour prendre soin de votre microbiote vous pouvez introduire dans votre alimentation des probiotiques comme :

  • Les bouillons
  • Les aliments fermentés // le kéfir, les légumes en saumure et la choucroute, les olives, contiennent naturellement ces bonnes bactéries, le Kombucha
  • Aliments riches en glutamine comme les noix, noisette, amandes, persil

1000 mercis pour tes réponses Amélie!!

Pour tous les lecteurs qui souhaiteraient acquérir le Vitaliseur de Marion, Amélie propose de vous transmettre un code promo je peux leur transmettre mon code promo à utiliser sous 5 jours en lui écrivant à sauvage.chef@gmail.com

Laisser un commentaire