Savon solide ou gel douche ? Savon !

Popularisé dans les années 70, le gel douche trône encore dans de nombreuses salles de bain. Fluide ou onctueux, il séduit par sa texture, ou encore par sa vaste gamme de parfums. Pourtant, aujourd’hui, le savon solide a de très bons arguments pour reprendre la première place sous la douche… Vous n’y croyez pas vraiment ? Voici une petite revue des atouts (cosmétiques et écologiques) du savon !

Le savon solide, c’est (beaucoup) moins d’emballage

À moins de se fournir dans l’un des rares commerces qui proposent du gel douche en vrac, qui dit gel douche dit bouteille en plastique. Et malheureusement, il faut encore et toujours le rappeler : ultra polluant, le plastique pose d’énormes problèmes écologiques.

Comme les bouteilles d’eau, les flacons de gel douche, lorsqu’ils sont correctement triés, font partie des emballages les plus recyclés. Pour autant, et contrairement au métal ou au verre, ils restent des déchets, car leur matériau n’est pas recyclable à l’infini… En clair, quand on utilise des bouteilles de gel douche pour fabriquer un pull, on produit un vêtement qui n’est pas lui-même recyclable : les colorants et les autres substances ajoutées à la fibre dégradent en effet le matériau. Plutôt que de recyclage, il faudrait donc plutôt parler de dé-cyclage, terme qui désigne la transformation d’un produit en un nouveau produit de qualité inférieure.

Les bouteilles de plastique se retrouvent bien souvent sur les côtes des mers et océans du Globe

Par ailleurs, fait rarement évoqué, lorsqu’une bouteille de gel douche devient un pull… elle continue de polluer ! La chercheuse Imogen Napper le souligne : le nettoyage régulier des vêtements en matière synthétique engendre systématiquement le détachement et la dispersion de très nombreuses microfibres de plastique dans l’eau de lavage. Ces microfibres sont ensuite évacuées avec les eaux usées, puis se répandent dans les fleuves et dans les océans. Elles contaminent ainsi l’écosystème et sont avalées par les animaux aquatiques.

Alors certes, les savons solides ne sauveront pas, à eux seuls, la planète… Mais ils permettent déjà de réduire ses déchets plastiques individuels. En évitant les savonnettes vendues sous film plastique (grr), on peut trouver des savons emballés dans du papier ou dans du carton, beaucoup moins polluants !

Les emballages de gel douche représentent 16 millions de tonnes de déchets chaque année dans le monde

Le gel douche n’a pas le monopole de la douceur

Par rapport au gel douche, le savon a souvent l’image d’un nettoyant agressif, peu respectueux de la peau. Ainsi, alors que le premier promet un épiderme souple, doux et bien nourri, le second serait plutôt desséchant. En réalité… tout dépend des produits !

Du côté des gels douche, si les compositions intègrent des agents hydratants et nourrissants, elles peuvent aussi contenir des tensioactifs irritants pour la peau : les fameux SLS (Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate…) ou encore l’ALS (Ammonium Lauryl Sulfate). Notez qu’acheter un gel douche bio ne suffit pas à éviter ces ingrédients peu attrayants. En effet, le Sodium Laurel Sulfate et l’Ammonium Laurel Saulfate sont autorisés en cosmétique bio… Pour être sûr.e d’acheter une base lavante douce en bio, regarder les étiquettes dans le détail reste donc indispensable.

Quant aux gels douche conventionnels, ils peuvent en plus contenir des silicones. Illusionnistes hors pair, les silicones permettent de donner un agréable toucher satiné ou velouté à la peau — sans pour autant la nourrir ni l’hydrater… Si vous voulez vraiment vous chouchouter, il y a mieux ! De plus, parce qu’ils mettent très longtemps à se dégrader, les silicones, comme les plastiques, finissent leur vie dans la nature, polluant les écosystèmes.

Du côté des savons solides, la nuance est aussi de rigueur : beaucoup de savonnettes s’avèrent trop décapantes pour la peau, c’est vrai… Mais heureusement, il existe une catégorie de savons qui respecte parfaitement l’épiderme, même lorsqu’il est sensible : ce sont les savons à froid, bien entendu ! Très riches en glycérine végétale, reconnue pour son action hydratante, et en huiles végétales nourrissantes, les savons à froid font merveille sous la douche. Et parce qu’ils sont vraiment doux, ils conviennent également au lavage des cheveux. Ces savons bien particuliers permettent donc aussi de remplacer les gels douche « deux en un » !

Sensuel ou fleuri, le savon solide dans tous ses états !

Si notre gel douche nous plaît tant, c’est aussi parce qu’il fleure bon notre parfum préféré. Dès la bouteille ouverte, il nous transporte instantanément ailleurs : plage exotique, champ provençal, escale orientale… il y en a pour tous les goûts ! Heureusement, le savon solide n’est pas en reste. Non, il ne rappelle pas nécessairement la savonnette de toilette de nos grands-mères. De plus en plus inspirés, les savonniers d’aujourd’hui s’appliquent au contraire à créer des senteurs variées, plus enivrantes les unes que les autres.

Dans les savons à froid, les parfums synthétiques sont généralement remplacés par des fragrances naturelles à base d’huiles essentielles : orange douce, lavande, patchouli, yang ylang…

Et côté look, ces produits artisanaux n’ont plus rien à envier aux plus jolis flacons de gel douche : couleurs et même marbrures achèvent de faire du savon solide un vrai produit de beauté ! Pour transformer la douche en un parfait moment de plaisir et de détente, il ne reste plus qu’à le poser sur un beau porte-savon.

Alors, prêt.e à tenter l’expérience ?

Laisser un commentaire